Poster un commentaire

« 2000 Hommes »: introduction aux sensations physiques

Calm_kundalini petit

Je viens de terminer de lire le roman intitulé « 2000 hommes » d’Estelle.
Cette femme de 38 ans, mariée et mère de 2 enfants, raconte via l’interview d’un journaliste voyeur, ses périgrinations sexuelles et la manière dont elle assouvit ses fantasmes sexuels.

Au-delà du fait de l’avoir trouvé très bien écrit, facile à lire et instructif sur la vie d’une femme peu ordinaire, je me suis surtout intéressé au comportement du personnage principal. Elle est mère de famille, amante et aimante de son mari, et partage son amour de manière physique. Je n’ai noté aucune vulgarité ou condescendance dans ses propos ou dans ses actes.

Estelle vit ses différentes aventures pleinement et dans l’instant présent. Elle est à l’écoute de ses envies, est jouisseuse, et ne s’interdit aucun plaisir sexuel. Le plaisir passe par une relation avec un ou plusieurs hommes, connus ou inconnus, avec une femme, en mode sado-masochiste, par différents orifices… Elle expérimente donc. En conscience. Elle tente et essaye. Elle accueille les sensations. Ses ressentis passent par le corps. Elle est en quête permanente du plaisir des sens, sous-entendu du toucher et du plaisir par le corps… par SON corps.

Tantra ovale fuchsia

Du mental au physique

Cela m’a amené à observer mon évolution personnelle dans la sexualité. Ma satisfaction sexuelle a très rapidement résidé dans le fait d’amener ma partenaire dans l’hyper-jouissance. Cela se traduisait par des préliminaires bien rodés, une préparation à la pénétration, la pénétration elle-même et une fois la jouissance de ma partenaire plusieurs fois abouties, je me laissais alors la possibilité de jouir en elle, ce qui se réalisait de manière très rapide. Tout était sous le contrôle de mon mental. Même l’éjaculation. Très peu de connexion avec le physique. Décalage complet. Mon principal plaisir se trouvait dans la posture de « chevalier servant », au service de la jouissance féminine. Ce qui satisfaisait hautement mon mental: « Regarde, je satisfais ma partenaire plusieurs fois sans jouir moi-même!, se disait-il fièrement ». Aucune place pour l’accueil et le partage de sensations. Etait-ce cela « faire l’amour »?

Tantra ovale fuchsia

Recevez les  6 articles incontournables sur le massage tantrique !

Sensations physiques

La pratique du tantrisme m’a permis d’évoluer, entre autres, dans l’acte sexuel. Je reste à l’écoute de ma partenaire. Et surtout à l’écoute de mes sensations… Dans l’instant présent… Lorsque je passe par mon corps, mon mental est éludé. Ma conscience, mon attention se porte sur mes sensations corporelles. Je ne suis pas dans la projection du désir, de faire plaisir. Je me trouve dans le ressenti de mes propres sensations coporelles: le toucher, le parcours d’un doigt sur la peau, de mes lèvres humides sur la peau, du contact du gland de mon pénis avec les petites lèvres du vagin, de mon ventre contre le ventre de ma partenaire, de mon souffle, de l’énergie qui se diffuse dans mon bassin. Tout devient alors pures sensations. Plaisir. Etre à l’écoute de mes sensations, accueillir mes sensations, s’ouvrir à mes sensations. Ressentir la liberté de ma partenaire de resssentir ses propres sensations. Et partager nos sensations. Voilà ce qui est aujourd’hui ma définition de « faire l’amour ».

Et vous, qu’en est-il?

Cet article contient des mots qui cherchent à décrire ce qu’est ou ce que n’est pas le tantrisme à mon sens.  La  meilleure compréhension restant l’expérimentation, je vous invite à expérimenter le tantrisme!

Alors, qu’attendez-vous?

Rencontrons-nous!

Eric

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le publier sur votre blog, le partager sur Facebook et Twitter, cliquer sur « J’aime » ou faire un don via Paypal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :