Poster un commentaire

Mon rapport aux femmes

1849_kkhajuraho-templeJe vous parle d’un temps antérieur à la création de « Un tantra à Paris ».
Mon rapport aux Femmes était alors ambigu (conseiller, amant, soutien, ami). Je n’ai perçu que très récemment que ces rencontres avec les Femmes m’ont permis d’avancer sur mon chemin d’homme, de faire évoluer ma relation homme-femme, mon Masculin et mon Féminin. Cela commence, à présent, à prendre son ampleur. Je pense que c’est cela que j’ai tenté d’exprimer à l’époque. Je vous en remercie…

J’ai rencontré cette femme à une étape de mon processus qui concernait le toucher, la sexualité et la communication. Je me souviens d’un instant particulier où je me suis senti interpelé lorsque je l’ai entendu dire « Je t’aime » lors de l’un de nos doux ébats. Ce fut une forme d’éveil à la sensibilité et cet instant est gravé dans mes mémoires.

Tantra ovale fuchsia

Sauveur temporaire

Les Femmes que j’ai rencontrées étaient dans un état de détresse/blessure exprimée et je jouais le rôle de « sauveur temporaire ». Je proposais ainsi, implicitement et tacitement, une voie de guérison, une mise en autonomie. Guidé par cette démarche, je savais pertinemment à l’avance que la relation durerait un temps court, celui que je décidai. Une fois déterminé et exprimé, je restai en attente de la relation suivante.

Outre l’attente psychologique d’être dans cette posture d’enseignant-accompagnateur, j’assouvissais mes besoins sexuels.

Le seul sentiment que je pense avoir éprouvé, était celui du devoir accompli : je me suis mis au service de sa jouissance, je me suis contenté sexuellement parlant et je l’ai soutenue.

Tantra ovale fuchsia

Mère et soeur

« Toutes les femmes sont les réflexions de la mère de Shri Ganesha, Shri Gauri, qui est la Kundalini de l’univers. Il nous faut savoir les respecter : à part ma propre femme, toutes les femmes dans ce monde doivent être considérées selon le type de relation à la mère et à la soeur. Hélas, une culture décadente a conditionné notre perception de la femme et mis à la mode ces formes de relation qui sont à rebours de la vraie jouissance et destructrices de notre évolution. »

« L’enfant ne considérera pas les femmes comme de possibles partenaires, mais, selon leur âge, comme des des soeurs et des mères, car tels sont sont les modèles de relation qu’il a développés durant son enfance et son adolescence. »
Extraits de « L’avènement de Lotus heart »

En-dehors de ma bien-aimée, c’est ainsi que je vous considère ô Femme désormais : telles des soeurs ou telles des mères.

Eric

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le publier sur votre blog, le partager sur Facebook et Twitter, cliquer sur « J’aime » ou faire un don via Paypal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :