Poster un commentaire

Interview d’Avi FEDIDA

Depuis que je m’intéresse à Tantra, je rencontre des praticiens, des enseignants tantriques et/ou des tantrikas. Je souhaite connaître et partager leur vision de Tantra. Je réalise donc une série d’interviews courtes. Aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec Avi dans son loft de Romainville.
Vous trouverez ci-dessous un résumé écrit de cet interview.

1) Qui es-tu ?

Je m’appelle Albert FEDIDA, Avi étant un prénom d’emprunt. En tant que profession, je ne fais que des choses que j’aime : j’anime des groupes de Tantra, de méditation active et passive, de respiration de type rebirth, des ateliers de peinture créative et je reçois des gens en séances individuelles. Je pratique au centre Iris à Paris 20ème et chez moi dans mon grand loft à Romainville.

Je dirige également un site qui s’appelle etreplus.fr, qui rassemble tout ce qui tourne autour du développement personnel.

2) Qu’est-ce qui t’a amené à Tantra ?

Il semblerait que ce soit une énorme synchronicité de l’Univers. C’est le Hasard avec un H majuscule. Après 7 ans de thérapie avec ma thérapeute, j’ai participé à un stage qu’elle co-animait avec une tantrika. Ce stage intitulé « la relation Homme-Femme », Tantra sans être énoncé comme tel, a duré une année entière sur plusieurs WE. Je me sentais à l’époque extrêmement coincé. A l’issue de ce stage, la co-animatrice Shandana a proposé au groupe de continuer dans la même énergie, clairement énoncé Tantra cette fois, lors d’un stage qu’elle démarrait à Lyon. J’ai tout de suite dit oui.

Je suis arrivé avec une question très naïve dans ce stage : « comment séduire les femmes ? ». J’étais alors très démuni face à une femme qui me plaisait pour la séduire. En sortant du stage, je n’ai pas eu la réponse à la question mais je n’avais plus la question. Car la question n’était plus pertinente. Séduire correspondait au besoin d’être reconnu. Ma relation avec les femmes a changé du tout au tout.

2bis) Comment as-tu rencontré le Tantra ?

Tout d’abord par ce stage d’un an avec Shandana. Puis, j’ai continué à pratiquer avec Shandana qui a organisé une série de rencontres appelée « mouvement de relation » axée autour de la relation avec une composante de Tantra clairement exprimée. Je me sentais comme un poisson dans l’eau.

J’ai continué pendant 2 ou 3 ans. Ensuite, pour des raisons principalement économiques, j’ai eu l’idée d’organiser des groupes auto-gérés destinés aux tantrikas qui avaient déjà pratiqué et dont l’animation était tournante. On a fonctionné en Normandie pendant 2 ans.

Après suffisamment de pratique, j’ai eu envie de me mettre au service du Tantra pour ceux qui voulaient découvrir. J’ai donc commencé à organiser des stages payants. Tout cela s’est fait progressivement.

Après avoir résisté pendant des années, j’ai finalement suivi la formation personnelle avec Sudheer ROCHE. C’était très agréable et conforme avec ce que je vivais. Je n’ai rien appris que je ne savais déjà. Cela m’a levé le doute : « est-ce bien le Tantra que j’enseigne ? ». Sudheer ROCHE a été la rencontre la plus marquante pour moi.

Suite à un déménagement, quelqu’un m’a donné un livre d’Osho : « Tantra : le chant royal de Saraha ». J’ai lu 2 pages et l’ai refermé. Il a résonné profondément en moi. Ce qui était écrit dans ces 2 premières pages était 100% de ce que je ressentais. Je me suis dit : « Merci Osho de m’avoir confirmé que ce que je sens, c’est bien cela ».

3) De quelle manière pratiques-tu le Tantrisme personnellement aujourd’hui ?

Je pratique la méditation le matin et le soir de chaque jour.

Tantra est pour moi la pratique de la conscience au quotidien : je suis conscient de ce que je dis, de ce que je fais, de mes engagements, d’être à l’heure… Être conscient de chaque jugement que je porte, de ce que je dis lorsque je ne suis pas aligné.

J’amène la conscience le plus rapidement possible lors de dérapages (envie de pouvoir, de sexe…) afin de les déjouer en me remettant au centre.

Lors d’accompagnement en groupe, cela passe par des exercices basés sur l’énergie, la danse, afin de ramener les gens dans leur corps, de kidnapper l’énergie de leur mental pour l’amener dans leur corps, de déconditionner leur mental.

Je leur enseigne le « Moi d’abord », l’égoïsme positif, qui consiste à se nourrir soi-même avant de penser aux autres, afin de sortir du manque et de rehausser l’estime personnelle. Je les encourage à sortir de leur zone de confort, de prendre un risque plus grand, de l’assumer et d’en retirer les bénéfices.

4) Quels sont les bienfaits que tu ressens et perçois également chez les personnes que tu accompagnes ?

Le premier bienfait est cette belle extase que j’ai vécue pendant le stage de Shandana. Une énorme extase, une expansion de conscience qui m’a fait penser à l’intérieur : « tout est possible ». Je me suis senti avec une félicité, un bonheur intérieur incroyable. Cela a duré 3 mois. J’ai senti un rapprochement avec mon âme.
J’ai basculé dans le féminin sacré à l’intérieur de moi. J’ai découvert une sensibilité extraordinaire. Ce jour-là je me suis senti complet : le Yin et le Yang. Ma vie a changé. Le rapport avec ma famille a totalement changé. Mon attitude intérieure a changé. Tout a changé.

Je remarque chez les personnes qui viennent me voir régulièrement, qu’elles prennent de plus en plus de risques et vont vers plus de liberté. L’espace de liberté et de conscience grandit pendant un processus d’un an.

5) Ton livre de chevet tantrique ?

« Le livre des secrets » de Bhagwan Shree Rajneesh et « Le chant royal de Saraha » d’Osho Rajneesh.

6) Pour plus d’informations

Se rendre sur http://etreplus.fr/tantra

Retrouvez l’intégralité de l’interview audio ici.

Cet article contient des mots qui cherchent à décrire ce qu’est ou ce que n’est pas Tantra au sens d’Avi FEDIDA. La meilleure compréhension restant l’expérimentation, je vous invite à pratiquer Tantra !

Alors, qu’attendez-vous ?
Eric

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le publier sur votre blog, le partager sur Facebook et Twitter, cliquer sur « J’aime » ou faire un don via Paypal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :