Poster un commentaire

Interview d’Elodie MARTEAU

Depuis que je m’intéresse à Tantra, je rencontre avec plaisir des praticiens, des enseignants tantriques et/ou des tantrikas en France et à l’étranger. Je souhaite connaître et partager leur vision de Tantra. Je réalise donc une série d’interviews courtes. Aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec Elodie au bout du monde.

1) Qui es-tu ?

Je m’appelle Elodie Marteau-Bondé, j’ai 40 ans et 4 enfants. Je suis praticienne en soins énergétiques et animatrice en développement personnel et Tantra depuis 2013, après avoir été comédienne et metteur en scène de théâtre. Je réside en Finistère à Douarnenez.

2a) Qu’est-ce qui t’a amené à Tantra ?

Le « hasard » m’a conduit à faire une journée Tantra à Paris en décembre 2010, suite à la séparation avec mon ex-mari et plusieurs week-ends de solitude vécus sans mes enfants… La spiritualité n’avait pas fait partie de mon cheminement jusqu’ici, lequel avait été jalonné de psychanalyse et psychothérapie psycho-corporelle notamment, étant fille de psychologue scolaire. Ce jour-là, en surfant sur internet, j’ai été touchée par le programme de cette journée Tantra, je me suis sentie appelée et je n’ai pas hésité à m’inscrire. Il est vrai que je m’étais libérée par cette séparation et que j’étais prête à ouvrir de nouvelles portes d’exploration de moi-même…

2b) De quelle manière as-tu rencontré Tantra ?

Lors de cette journée, la première méditation en mouvement a généré en moi une intense sensation d’extase et mon « énergie » s’est ainsi révélée à ma conscience ! En rentrant chez moi, j’ai éprouvé un besoin de plus en plus pressant de méditer régulièrement, et j’ai vécu une « montée de Kundalini » durant plusieurs mois sans savoir de quoi il s’agissait. J’ai ensuite dévoré les livres d’Osho et j’ai pu comprendre ce que j’avais vécu; j’étais transformée…

3) De quelle manière pratiques-tu Tantra personnellement aujourd’hui ? En famille ? Avec tes enfants ? Avec ton compagnon ?

Aujourd’hui, mon projet de vie a fondamentalement changé : la Nature est devenue la grande prêtresse!… Concrètement, j’anime un groupe de méditation chaque semaine, et avant chaque soin-massage tantrique je médite: l’alignement par le rayonnement des chakras constitue ma base de recentrage, grâce à une respiration profonde.

Mes enfants ont expérimenté la méditation à quelques reprises au début. Aujourd’hui, je laisse germer ces graines qui ont été semées, sans leur proposer de pratiques. En revanche, je les invite à devenir conscients de tout ce qu’ils disent et font. Par exemple, ils remercient la nature et les animaux qui constituent leurs repas.

La sexualité sacrée et une approche sensible du monde nous relient, mon mari et moi-même. Même si c’est plus conscient chez moi et plus instinctif chez lui, qui a découvert le Tantra en me rencontrant en 2014.

4) Quels sont les bienfaits que tu ressens et perçois également chez les personnes que tu accompagnes ?

Les bienfaits sont multiples car la pratique régulière du Tantra propulse dans une nouvelle dimension de Soi ! Mais pour rester concrète, je dirais que le Tantra m’a permis de me « redresser » dans ma dignité humaine, et de faire UNE avec la Vie sous toutes ses formes, comme si je me baignais sans cesse dans un océan énergétique. Avant j’avais peu conscience de la présence des autres règnes : minéral, végétal et même animal. Aujourd’hui, je suis capable de me « Relier », y compris bien sûr avec les humains, à un niveau subtil et profond. Cela vient d’un sentiment profond d’Unité intérieure, alors qu’avant je pouvais me sentir morcelée.
En tant que femme, je me suis épanouie comme une fleur de bas en haut. J’ai d’ailleurs prénommé mon sexe « Fleur d’Amour » et à partir d’elle et de sa belle énergie vitale, j’ai déployé mes ailes : la Liberté recouvrée est le bienfait essentiel du Tantra.
Chez les personnes que j’accompagne, je sens que le Tantra favorise cela aussi : une Libération et une Réconciliation intérieure…

5) Ton livre de chevet tantrique ?

J’ai beaucoup lu Osho : le « Livre des secrets » a été ma référence. Puis Barry Long et son ouvrage « Faire l’Amour de manière divine » est devenu mon livre de chevet tantrique -que j’ai notamment partagé avec mes partenaires masculins, et que je conseille toujours aux personnes hommes et femmes !-

Aujourd’hui je relis et continue de découvrir l’oeuvre de Daniel Odier : « Tantra Yoga » est depuis longtemps ma référence pour la traduction du Vigyana Bhairava Tantra. Et « Tantra », le récit de son initiation au Cachemire est essentiel pour moi.

6) Pour plus d’informations

Se rendre sur http://www.energietantra.blogspot.com

Cet article contient des mots qui cherchent à décrire ce qu’est ou ce que n’est pas le tantrisme au sens d’Elodie MARTEAU. La meilleure compréhension restant l’expérimentation, je vous invite à pratiquer le Tantra !

Alors, qu’attendez-vous?

Eric

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le publier sur votre blog, le partager sur Facebook et Twitter, cliquer sur « J’aime » ou faire un don via Paypal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :